Crédits Photos: Anas Messaoudi

Anas Messaoudi est un boxeur avec un boxingrec de 8-0, après plus d’un an d’absence du ring il revient fort et aux côtés de son frère Nabil Messaoudi lors de l’événement « All Eyez on Brussels » de Yassine Maatala.

Salut Anas, comment vas-tu ?
Merci, je vais très bien malgré une période difficile liée au COVID-19. J’ai hâte de remettre les gants.

Anas, après une longue absence(près d’un an) comment s’est déroulée ta préparation ?
Pour commencer, je tiens à dire que le COVID-19 m’a sérieusement mis à l’épreuve mentalement. Le rythme physique a toujours été le même depuis mon dernier combat. Quant au moral et à la motivation, ça c’est une autre question. Beaucoup de remise en question, de déception surtout suite à l’annulation de mon dernier combat(adversaire positif) et les difficultés à remonter paisiblement sur le ring.

En parlant de ton combat annulé, comment s’était déroulée ta préparation ?
Au Royaume-Uni pour un stage où la préparation était au top notamment avec les mises de gants. Malgré, la déception de voir mon combat annulé la préparation a été bénéfique pour moi. Aujourd’hui, je me sens prêt à la fois physiquement et mentalement.
Baisser les bras et abandonner ne font pas partis de mon vocabulaire. Eprouvé, on peut tous l’être mais ce qui nous distingue c’est de nous battre pour nos rêves !

La motivation et l’abnégation sont-elles les moteurs de ta prochaine prestation ?
Peu importe l’épreuve je n’abandonne jamais, prendre le temps de me remettre en question est parfois nécessaire mais abandonner jamais. Mon papa, Nabil et Yassine(manager/agent) ainsi que mon coach ont été à mes côtés quand cela était nécessaire et je tiens à les remercier pour cela.

Nabil et toi boxez dimanche dans le même événement. Qu’est-ce que cela signifie pour toi ? As-tu une anecdote de vous deux à nous raconter?
Nous avons rêver de ce jour et le voilà enfin qui se concrétise. Nabil prêt à remporter la ceinture face à un adversaire espagnol à ne pas sous-estimer, mais le fait de boxer dans le même événement nous donne encore plus de force.
Nabil boxait à l’étranger pour son premier combat, malheureusement il m’était difficile d’y être. Quand vint le jour du combat, Nabil se préparait en sachant que je ne pouvais être présent à ses côtés… Quel soulagement que je vis dans ses yeux quand il découvrit que j’avais fait le déplacement pour venir le soutenir.!Résultat du combat: combat de fou avec une victoire à la clé bravo à lui au passage.

Anas, tu es un boxeur explosif et spectaculaire. Dimanche, que pouvons-nous attendre de toi?
Je vous promets que ce sera le feu ! Peut-être une victoire avant la limite à partir de la 5ème reprise.

Lion de l’atlas dans l’âme, si tu avais à choisir entre la Belgique et le Maroc pour un prochain combat. Quel pays choisirais-tu ?
Très bonne question, la Belgique est celle qui m’accompagne et me soutient dans ma préparation et ma carrière actuellement. Le Maroc reste le pays de mes ancêtres et de mon cœur. Si un jour, l’opportunité s’offrait à moi, je pense que je réfléchirais longuement à ce choix.
La Belgique est le pays que je représente ce weekend, mais marocain dans l’âme je boxerais comme un lion de l’Atlas.

Merci Anas pour cette interview et nous te souhaitons dors et déjà une excellente fin de préparation.
C’est moi qui vous remercie et n’oubliez pas d’acheter vos tickets car le spectacle sera garanti par Nabil et moi-même.

K.A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »