Crédits Photos: E.Y Studio

Ce dimanche 11 avril 2021 était une date inoubliable pour Basha Valon et son écurie puisqu’elle marquait le grand retour des redoutables combattants tels que Arman Hambaryan, Hicham Moujtahid, Oumaima Ahrour, Ali Makhi et Alban Bakija !
Un gala avec cinq combats professionnels dont trois ceintures en jeu avec deux championnats du monde !

L’éxécuteur Arman Hambaryan disputait une ceinture mondiale ISKA de boxe thaïlandaise, chez les 71 kg, face à un redoutable combattant néerlandais venant du Hemmers Gym, Alejandro Carrasco !
Une guerre extraordinaire entre ces deux nakmuay aguerri jusque la fin du combat. Nous avons observé un Arman, plus vaillant et plus finisseur dans ses coups mais en face, c’est la Hemmers Gym, une grande école néerlandaise.
Carrasco, ne lâchant rien également, réplique à chaque coup de son adversaire. « C’était un dur au mal ! Il ne lachait rien, j’ai eu du mal à trouver des failles mais au final, la ceinture m’est revenue. Je suis fier de moi, je remercie mon staff pour la préparation ! » déclare Arman Hambaryan.
Après un combat assez difficile, le talentueux combattant Bruxellois remporte la ceinture mondiale ISKA des 71 kg. Un titre qui donne le sourire pour le sociétaire de la Valon Team qui ne s’arrêtera pas là !

La seconde ceinture mondiale se disputait entre le Belge, Hicham « Mr Perfekt » Moujtahid, de la Valon Team également, mais cette fois-ci en K1, et le Néerlandais, Soufiane Riani, de la team Van Den Berg.
Comme à son habitude, Moujtahid nous a livré un spectacle de qualité contre un jeune combattant mais courageux qui n’a rien lâché malgré l’expérience de son adversaire. « Mon adversaire a été courageux et n’a rien lâché, on a fait un très beau combat. Je suis fier de ma prestation, je remercie mon coach Valon Basha de m’avoir permis de combattre pour ce titre, après plus d’un an sans monter sur le ring ! Ce combat m’a motivé encore plus. » déclare le poulain de Valon Basha après le combat.
Après une rencontre de cinq reprises, Hicham Moujtahid en sort vainqueur à l’unanimité des juges et remporte ceinture mondiale ISKA de kick boxing version K1 !

Une troisième ceinture était en jeu mais cette fois-ci européenne en K1, chez les 50 kg entre deux filles très forte avec un avenir énorme. C’était aussi une rencontre Belgique – France, entre Oumaima Ahrour et Juliette Lacroix.
Une ceinture de kick boxing version K1, du début à la fin, nous avons vu un excellent débit chez les deux protagonistes féminines, elles nous ont livrés le plus beau combat de la soirée qu’on peut dire !

Les téléspectateurs en ont parlé énormément de cette bataille, nous avons observé une combattante guerrière avec Oumaima et en face une technicienne qui cherchait la précision à la Muay, sans oublier que la Française, Lacroix, vient du Brizon Gym, une ancienne école qui existe depuis des années, spécialisée au Muay Thai mais le Kick est bien travaillé également.
« Ma combattante était forte ! J’ai dominé grâce à mon explosivité et l’envie de chercher ce titre. » déclare la jeune belge ! C’est vrai, qu’Oumaima a été prendre cette ceinture avec une détermination énorme, elle a été plus hargneuse sur les dernières reprises et c’est ce qui a fait la différence, mais en face, le travail a été exécuté parfaitement aussi sans broncher et sans montrer de signe de faiblesse.
Par conséquent, la belge Oumaima Ahrour devient championne d’Europe ISKA de kick boxing version K1 chez les 50 kg !

Dans la même soirée, Alban Bakija était opposé à Allan Diaz. Après trois reprises, Diaz en sort vainqueur aux points.
Ali Makhi était opposé au Parisien, Mohamed Camara du Team James. Le sociétaire de la Valon Team remporte le combat après une vraie bataille !

Valon Basha a été fier du résultat de ses élèves après cet événement magnifique et il nous donne déjà rendez-vous pour le septième événement Fight For Honor qui sera organisé prochainement à Bruxelles dans de meilleures conditions !


E.Y

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »