Haroune Dahri (à gauche) aux côtés du grand Raphaël Girardi
Crédits Photos: E.Y Studio

C’était ce dimanche 20 Juin, à Bruxelles, dans la commune de Saint-Josse-Ten-Noode que le jeune Haroune Dahri organisait son événement le « Fight For Respect » pour la deuxième fois !
Après une première assez réussi en Mars 2019, le jeune promoteur voulait l’organiser un après mais son événement s’est vu annulé à cause des restrictions sanitaires.
« Cette fois-ci, c’était la bonne. Soit j’organisais maintenant, soit je prenais le risque d’attendre le mois de septembre. Et comme avec les crises du Covid, on n’en sait pas plus, j’ai pris mon courage pour organiser » explique Dahri.

Un genou par Hélène Connart (gants bleu)

En main event de la soirée, nous avons pu voir la terrible tubizienne, Hélène Connart du Naito Gym, celle-ci venait de remporter son championnat d’Europe en mars dernier, attendait avec impatience une échéance dans les brefs délais.
Opposé à une courageuse adversaire Française, Nawel Vanweyenberg pour une rencontre de kick boxing version K1, la sociétaire du Naito Gym ne laisse aucune chance à son adversaire, Hélène frappe très fort dés le début et met un terme au combat en un round et demi. Dépasse physiquement et techniquement, la Française se fait arrêter par l’arbitre qui prend une sage décision afin de conserver la santé de la combattante. « J’ai attendu cette échéance avec impatience, le fait de boxer devant ses parents, ses amis, c’est quelque chose d’important ! J’étais motivée, j’ai fait mon travail. Ça a payé! » raconte la gagnante avec sourire.
Hélène Connart peut être fier d’elle-même puisqu’elle rajoute une nouvelle victoire au compteur et par KO technique à la seconde reprise.

Des combattants tels que Erik Sargsyan, Youness Benmalek, Hakim Tato, ont remporté leur combat face à des boxeurs de qualité. Dans la même soirée, Ougo Huet (Belgique et Tai Terada (Pays-Bas) font match nul après trois reprises de combat ainsi que Damien Svajko de la Valon Team et Karim Taquet (MK Gym).

Haroune Dahri nous donne rendez-vous pour la troisième édition du Fight For Respect. La date et le lieu ne sont pas encore déterminés mais le gala se promet d’être spectaculaire comme à chaque fois!

Les jeunes combattants du Naito Gym sont montés également sur le ring pour montrer leur grand talent.

E.Y

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »